La débâcle de l'école : une tragédie incomprise

Présentation :

Au delà de la mise en cause, à maints égards très insuffisante, qui s'esquisse dans certains cercles officiels, cet ouvrage dresse un tableau de l'état actuel du système éducatif français.
Celui-ci se trouve dans une situation qui n'est pas sans analogies avec celle de l'armée française en 1940. Comme alors, des erreurs conceptuelles fondamentales ont été commises et l'esprit de système a obscurci le sens du réel. Comme alors, la responsabilité appartient d'abord au commandement, en l'occurrence aux instances dirigeantes de l'Éducation nationale qui ont transformé la nature et la finalité de l'école et ont imposé depuis des décennies des pratiques pédagogiques destructrices des apprentissages.
Les conséquences de la débâcle de l'école pour les nouvelles générations et pour notre pays tout entier - si elles ne se manifestent pas avec la même immédiateté et la même brutalité - promettent d'être aussi graves et destructrices, à moins qu'une prise de conscience collective ne conduise rapidement à un sursaut et à l'amorce d'un processus de refondation et de reconstruction.
Les auteurs - qui sont de tous âges et de convictions très diverses - posent des diagnostics convergents et d'autant plus accablants qu'ils sont précis et circonstanciés. Ils s'attachent à rapporter les faits bruts dont ils ont été témoins et ils cherchent à comprendre et interpréter les phénomènes qu'ils ont vu se développer.
Ils se retrouvent dans un sens commun de ce que doit être l'école : une école de l'instruction, du savoir et de la culture ; une école de la transmission des connaissances et des règles de la vie sociale ; une école où l'on enseigne afin de conférer à tous les élèves, futurs adultes, les moyens de la liberté de penser, de créer et d'agir.

Ont participé à ce livre :

Yvonne Cloarec, professeur d'anglais au lycée
Pierre Farago, musicien
Jean-Pierre Ferrier, professeur de mathématiques à l'université
Catherine Krafft, professeur de physique à l'université
Laurent Lafforgue, mathématicien, lauréat de la médaille Fields
Marc Le Bris, instituteur
Liliane Lurçat, psychologue de l'enfance, spécialiste de l'école primaire
Guy Morel, professeur de français au lycée
Pierre Perrier, ingénieur, ancien secrétaire perpétuel de l'Académie des technologies
Liliane Picciola, professeur de littérature à l'université
Marie Teissedre, institutrice
Bertrand Vergely, philosophe
Un groupe de professeurs d'un collège de Paris

Sommaire :

Introduction générale
par Laurent Lafforgue

La destruction de l'enseignement élémentaire et la massification des jeunes
par Liliane Lurçat

L'école primaire et les origines de l'échec scolaire
par Marc Le Bris

Paroles d'IUFM
par Marie Teissedre

L'enseignement des lettres au collège et au lycée
par Guy Morel

Manuels d'anglais et méthodes d'enseignement
par Yvonne Cloarec

Enseigner au collège : une expérience au quotidien
par un groupe de professeurs d'un collège de Paris

Témoignages d'enseignants en physique à l'université
par Catherine Krafft

Pour étudier vraiment la littérature française à l'université
par Liliane Picciola

L'enseignement des sciences et la dénaturation des programmes
par Jean-Pierre Ferrier

Les savants et l'école
par Laurent Lafforgue

Les jeunes, l'emploi et la technologie
par Pierre Perrier

L'enseignement de la musique mis à mal
par Pierre Farago

Pour un enseignement revenu à sa vocation
par Bertrand Vergely

Bibliographie