Ci-dessous le programme du colloque "La crise de la culture scolaire: origines, interprétations, perspectives", dont l'idée date de deux ans, et dont j'ai assumé la responsabilité principale avec F. Jacquet-Francillon, directeur du département de philosophie de l'éducation de l'INRP.

Cette rencontre assez institutionnelle sera hautement frustrante, parce qu'elle représente dix colloques en un et que le temps pour développer et discuter manquera beaucoup. Si elle favorise le réinvestissement de la collectivité universitaire dans les questions d'éducation, et démontre plus généralement la nécessité et la possibilité d'amplifier à tous égards les débats sur les questions que nous tenons pour cruciales, elle aura néanmoins rempli sa fonction.

En espérant votre présence et votre participation, bien amicalement,

Denis Kambouchner



LA CRISE DE LA CULTURE SCOLAIRE


origines, interprétations, perspectives

Sorbonne
4, 5 et 6 septembre 2003

Colloque organisé à l¹initiative
de l¹Institut National de Recherche Pédagogique (département de philosophie de l¹éducation)
et de l¹École doctorale de philosophie de l¹Université Paris-I avec le concours de l¹IUFM de Franche-Comté

L'idée d'une "crise de la culture scolaire" surgit régulièrement dans les débats concernant les connaissances dispensées aux différents niveaux de l'institution scolaire. Mais cette crise n¹est pas simplement à rapporter aux « évolutions » récentes, spontanées ou provoquées, de notre système d¹enseignement. Au-delà de ces évolutions se joue sans dote une transformation majeure de l'expérience publique et privée de l'éducation, sans quoi ne s¹expliqueraient ni l'état d'anomie que signalent souvent les diverses catégories des fonctionnaires de l'Education nationale, ni la profondeur des désaccords et des conflits qui traversent ce champ, et qui sont très différents de ceux au terme desquels, à la fin du XIXe siècle, un univers scolaire relativement stable avait pu être édifié.

Ce colloque voudrait donc prendre pour objet un phénomène historique de longue portée et de grande complexité, dont la nature et la structure appellent, avec de patientes enquêtes, un haut degré de réflexion et de conceptualisation. Dans toute la mesure où les questions à instruire doivent être dites philosophiques, ce colloque se veut un appel à une intensification des travaux relevant de la philosophie de l'éducation. Mais l'appel porte simultanément sur la nécessité pressante de renoncer aux querelles de territoires, et d'organiser entre les compétences respectives de l'historien, du philologue, du philosophe, du sociologue, ou du scientifique attentif aux problèmes de transmission, la plus large des communications.

Jeudi 4 septembre 2003

Amphi Descartes

Matin
9.00
Allocutions d¹ouverture : E. Fraisse, directeur de l¹INRP ; J. Gayon, Directeur de l¹Ecole doctorale de philosophie, Université Paris-I
Présentation : F. Jacquet-Francillon, D. Kambouchner

Histoire et définitions de la culture scolaire. Président de séance : Pascal Ory

9 h 30 : Philippe Hoffmann (EPHE, grec), Formes de culture, programmes et pensée pédagogique à la fin de l¹Antiquité
9 h 50 : Jean-Luc Solère (CNRS- Lille-III, philo.), La prégnance du modèle scolaire dans la culture médiévale
10 h 10 : Françoise Waquet (CNRS-Paris IV, histoire), La culture scolaire comme culture orale
10 h 30 : Discussion
11 h 00 : Pause
11 h 20 : Marie-Madeleine Compère (INRP, SHE), Des humanités à la culture générale, les finalités de l'enseignement secondaire en perspective historique
11 h 40 : André Chervel (INRP, SHE), En quoi une culture peut-elle être scolaire ?
12 h 00 : Anne-Marie Chartier (INRP, SHE), L¹école entre crise des croyances et crise des pratiques : l'exemple de la lecture
12 h 20 : Discussion

12 h 50 -- 14 h 30 : Déjeuner

Après-midi
Culture scolaire, institution et politique. Président de séance : Michel Fichant

14 h 30 : Jean Baubérot (EPHE, histoire), La crise de la morale laïque comme culture morale
14 h 50 : Frédéric Keck (ED Lille III, philo.), L¹éducation morale entre lettres et sciences : le moment Durkheim
15 h 10 : Discussion
15 h 30 : Nathalie Bulle (CNRS, socio.), La formation de la raison : entre science et politique
15 h 50 : Hervé Boillot (Lycée d¹Antony), Figures scolaires de la citoyenneté
16 h 10 : Discussion
16 h 40 : Pause
17 h 00 - 18 h 30 : Table-ronde : « L¹école républicaine », vue d¹aujourd¹hui. Président de séance : F. Jacquet-Francillon.
Antoine Prost (Paris I, histoire), Philippe Raynaud (Paris II, sc. pol.), Jean-Baptiste Rauzy (Aix-Marseille I, philo.)

Vendredi 5 septembre

Amphi Descartes
Matin
Pédagogie, savoirs, démocratie. Président de séance : Didier Deleule

9 h 00 : Guillaume Garreta (Bordeaux-III, philo.), L¹école en révolution : l¹application des méthodes deweyennes en URSS
9 h 20 : Michel Le Du (Strasbourg-II, philo.), Vertus intellectuelles et culture scolaire
9 h 50 : Philippe de Lara (ENPC, philo.), Théories de l¹apprentissage et enseignement des disciplines
10 h 10 : Discussion
10 h 30 : Pause
11 h 00 : Guillaume Le Blanc (Bordeaux III), Culture générale et culture technique
11 h 20 : Jean-Yves Rochex (Paris VIII, sc. de l¹éduc.), Pratiques de savoir et culture scolaire : un impensé de la démocratisation
11 h 40 : Samuel Johsua (Aix-Marseille-I), La « culture commune » entre « culture d'élite » et « cultures d'appartenance »
12 h 00 : Discussion

12 h 30-14 h 00 Déjeuner

Après-midi
Les disciplines et le problème de la norme. Président de séance : Annick Jaulin

14 h 00 : Sophie Oliveau (IUFM Besançon), Grammaire et norme linguistique à la fin du XIXe siècle
14 h 20 : Hélène Merlin-Kajman (Paris-III, litt. fr.), Littérature : les dangers de l¹anti-purisme
14 h 40 : Georges Haddad (Paris-I, math.), L¹enseignement des mathématiques entre interdisciplinarité et nouvelles technologies
15 h 00 : Discussion
15 h 30 : Pause
15 h 50 : Jacques Darras (Amiens, litt. angl.), Les langues européennes
16 h 10 : Pierre-François Moreau (ENS LSH, philo.), La presse à l¹école
16 h 30 : Discussion
16 h 50 : Pause
17 h 00 - 18 h 30 : Table-ronde : Culture, enseignement, société. Président de séance : Denis Kambouchner
Marcel Gauchet (EHESS), Robert Damien (Besançon, philo), Pierre Statius (IUFM Besançon, philo), Laurent Jaffro (Paris-I, philo.)

Samedi 6 septembre

Amphi Richelieu
Matin
Culture scolaire et revendications d¹identité. Président de séance : Laurence Loeffel

9 h 00 : Alain Vergnioux (Caen, sc. de l¹éduc.), Culture scolaire, culture populaire
9 h 20 : Claude Birman (lycée V. Duruy, philo.), Education et appartenance communautaire
9 h 40 : Nicole Mosconi (Paris X, sc. de l¹éduc.), Libération des femmes et éducation
10 h 00 : Discussion
10 h 30 : Pause
10 h 50 : Sophie Ernst (INRP, philo.), Culture scolaire, humanisme et humanités
11 h 10 : Yves-Charles Zarka (CNRS, philo.), L¹école et les cultures minoritaires
11 h 30 : Laurence Cornu (IUFM Poitiers, philo.), Autorité, hospitalité
11 h 50 : Discussion

12 h 30 -- 14 h 30 : Déjeuner

Après-midi
14 h 30 - 16 h 00 : Table-ronde : Le nouveau problème de l¹autorité. Président de séance : Ph. Raynaud
Alain Renaut (Paris-IV, philo), Frédéric Worms (Lille-III, philo), Marie-Claude Blais (Rouen, sc. de l¹éduc.), François Jacquet-Francillon (INRP, sc. de l¹éduc.)
16 h 00 : Pause
16 h 30 - 18 h 00 : Table-ronde finale : Quels principes de rénovation? Président de séance : Emmanuel Fraisse
François Dubet (Bordeaux-II-EHESS), Denis Kambouchner (Paris-I), Dominique Schnapper (EHESS), Jürgen Schriewer (Université Humboldt, Berlin)

Contact : Culturescolaire@inrp.fr